Actualités

Contenu

Visite du dispositif sécurité du littoral en période estivale

 

Jeudi 6 août 2015, Madame Nathalie MARTHIEN, Préfet des Landes, s’est rendue à Capbreton pour visiter le dispositif estival de sécurité.

 

I- Présentation du dispositif de sécurité des baignades assuré conjointement par des maîtres nageurs sauveteurs (MNS) civils et des MNS CRS

Poste central de secours sur la plage de la Savane à Capbreton

Monsieur Codaccioni, commissaire divisionnaire, directeur zonal des CRS pour le Sud-Ouest et le commandant Louis Piquemal, en charge des CRS affectés à la surveillance des plages, ont présenté à Madame Nathalie MARTHIEN le dispositif de sécurité du littoral en présence, notamment, de Monsieur Dufau, député des landes, de Monsieur Laclédère, maire de Capbreton et de Monsieur Bouyrie, président du Syndicat Mixte de Gestion des Baignades Landaises (SMGBL).

La sécurité du littoral en période estivale est assurée conjointement par des maîtres-nageurs sauveteurs des Landes recrutés par les communes et par des maîtres-nageurs sauveteurs CRS. Ce dispositif couvre les 106 km de plages et s’étend sur le territoire de 15 communes.

En 2015, il se compose de 37 postes de secours et de 43 zones de baignade. Ces postes sont armés par :
- 273 MNS Civils ;
- 91 MNS CRS présents du vendredi 3 juillet au dimanche 30 août inclus.

Sur les plans d’eau intérieurs, des baignades sont ouvertes au public sur le territoire de 12 communes. La surveillance est assurée par 45 MNS civils répartis sur 18 postes de secours.
Au total, 318 sauveteurs civils et 91 MNS CRS assurent la sécurité des baignades.

Le nombre de noyés est en diminution depuis la saison estivale 2012. Au 30 juillet 2015, aucune noyade n’est à déplorer sur le littoral des Landes.

II- Présentation du détachement de surveillance et d’intervention de Capbreton, l’un des 9 détachements de renfort présents sur la côte landaise, constitués de gendarmes mobiles et de réservistes de la gendarmerie

La période estivale se traduit, pour le groupement de gendarmerie des Landes, par une concentration sur deux mois de 2 millions de touristes sur 100 kilomètres de côtes dans une quinzaine de stations balnéaires et par une hausse d’un tiers des interventions.

Pour faire face à cette réalité et assurer la continuité du service public, la gendarmerie déploie 250 renforts, notamment au profit des unités côtières du 1er juillet au 30 août, de façon échelonnée. Ce déploiement conséquent obéit à un partenariat étroit avec les communes bénéficiaires, notamment par la mise à disposition de locaux techniques et de logements à titre gracieux.

Le volet dissuasif et de renforcement des capacités judiciaires pour le département des Landes, s’appuie sur :

- 9 détachements de surveillance et d’intervention et 2 détachements de proximité ;
- 8 brigades côtières renforcées par des gendarmes départementaux issus des unités de l’intérieur du département.

Le volet préventif s’appuie sur :

- des contacts permanents avec les élus des communes du littoral notamment via des conseils locaux de sécurité hebdomadaires permettant de coordonner la réponse de sécurité publique au regard des constats opérés par chaque acteur ;
- un dispositif d’alerte « SMS ELUS » permettant une diffusion rapide de messages d’alerte aux élus ;
- l’application « STOP CAMBRIOLAGES » permettant, via un smartphone, d’alerter les estivants ;
- l’initiative « gendarmerie Landes Tour » (16 interventions sur les marchés notamment) ;
- l’opération « tranquillité vacances » (surveillance par les patrouilles des habitations laissées inoccupées durant l’été - signalement de l’absence à la brigade pour orienter les patrouilles) ;
- la consigne de plage. Cette initiative privée propose aux touristes qui se rendent à la plage de déposer leurs objets de valeur contre la somme de 2 € (prévention des vols à la serviette).