Aides et subventions

En 2010, les subventions à l’agriculture et aux territoires ruraux landais se sont élevées à près de 95 millions d’euros :

  • les aides exceptionnelles, essentiellement nationales ou locales, dans un soucis de coller à des situations ponctuelles et particulières, peuvent prendre des formes très diverses : aide au transport, allègements fiscaux, allègements de charges, prêts, indemnisations calamités,.etc. Elles sont naturellement très variables d’une année sur l’autre et ont atteint 6,2% du total en 2010.
  • les autres aides sont essentiellement européennes (91,3%). Il s’agit, pour 86,7 % du total, du premier pilier de la PAC (Politique Agricole Commune), c’est à dire les aides directes aux cultures et aux animaux,
  • mais la PAC comporte également un deuxième pilier, consacré au développement rural (6,8 % du total) : il s’appuie sur le RDR (Règlement de Développement Rural), décliné en France métropolitaine dans le PDRH (Plan de Développement Rural Hexagonal), avec un fonds spécifique, le FEADER (Fonds Européen Agricole de Développement Rural).