Contenu

COVID 19 : mobilisation de l’Etat pour assurer la protection des personnes les plus démunies

 

Le Président de la République a annoncé lundi 16 mars, dans le cadre des mesures nationales pour lutter contre la propagation du Covid-19, que « pour les plus précaires, pour les plus démunis, pour les personnes isolées, nous ferons en sorte avec les grandes associations, avec aussi les collectivités locales et leurs services, qu’ils puissent être nourris, protégés, que les services que nous leur devons soient assurés"

Dans un contexte de crise sanitaire sans précédent, les services de l’État dans les Landes, sous l’autorité de la préfète, ont œuvré avec les différents partenaires pour assurer la protection des personnes les plus démunies.

En partenariat avec les collectivités locales et les associations, la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations a travaillé au maintien et au renforcement des solutions d’hébergement et d’aide alimentaire.

Hébergement d’urgence et veille sociale
Le dispositif de veille hivernale qui comporte la mobilisation de 115 places d’hébergement d’urgence, qui devait s’interrompre normalement au 31 mars, est prolongé jusqu’au 31 mai. L’amplitude d’ouverture étendue des accueils de jours sont maintenues.

Les maraudes poursuivent leurs activités et proposent des solutions d’hébergement des publics à la rue par un recours au numéro d ‘appel dédié (115). Pour ce faire, en fonction des besoins identifiés, des places d’hôtel supplémentaires sont mobilisées sur l’ensemble du département et des solutions de transport sont mises en place.

Grâce au professionnalisme des acteurs de l’hébergement, l’ensemble des structures ont adapté leur organisation permettant ainsi de continuer à prendre en charge les personnes les plus fragiles tout en respectant les règles de confinement.

Ouverture d’un centre d’accueil spécifique
Les services de l’Etat ont ouvert un centre d’hébergement spécialisé à Dax, dans les locaux mis à la disposition par l’évêché, pour permettre à des personnes contaminées vivant soit dans la rue soit dans des structures d’hébergement d’urgence, de bénéficier d’une prise en charge en isolement tout en diminuant les risques qu’elles contaminent autrui. Cette structure, encadrée par la Croix Rouge, est ouverte depuis le dimanche 22 mars 2020.

Aide alimentaire
Pour que les plus démunis et les plus vulnérables ne soient pas les premières victimes de la crise, les services de l’Etat en lien avec la Banque Alimentaire des Landes, sont mobilisés afin de maintenir les lieux de distribution de l’aide alimentaire. Grâce à la mobilisation exceptionnelle des bénévoles, 80% des points de distribution fonctionnent et une tendance à la réouverture de l’ensemble du réseau se confirme.

Les services de l’Etat et ses partenaires s’engagent pleinement dans cet effort de solidarité pour apporter à chacun la réponse adaptée face à cette situation exceptionnelle.