Contenu

Signature du contrat territorial d’intégration destiné aux réfugiés à Dax

 

A partir d’un diagnostic partagé avec l’ensemble des partenaires du territoire déjà impliqués dans des actions d’accueil et d’accompagnement de personnes étrangères primo-arrivants et de personnes bénéficiaires du statut de réfugiés, l’État et la commune de Dax se sont engagés, par la signature d’un contrat territorial d’accueil et d’intégration, à la mise en œuvre d’actions concrètes en 2020 en faveur de l’intégration de ces publics.

 

L’objectif de ce contrat est d’accueillir de façon optimale les bénéficiaires de la protection internationale et primo-arrivants en levant les freins à leur intégration dans tous les domaines : accès à la formation linguistique, accès à la formation professionnelle et à l’emploi, au logement, à la santé...

Ce contrat se veut une réponse globale associant l’ensemble des compétences et des volontés : la puissance publique, garante de l’égalité des territoires, du vivre ensemble et de l’accès aux droits, mais également les habitants, les acteurs privés et la société civile, notamment les associations.
Le Ccas de Dax, l’association Sos solidarité, la Maison du Logement, le centre hospitalier de Dax sont les principaux porteurs des actions soutenues dans le cadre de ce contrat territorial d’intégration.

Les axes d’intervention prioritaires retenus par les signataires sont :

  • la recherche d’une meilleure connaissance des publics et l’adaptation des professionnels et bénévoles par des actions de formation à l’interculturalité,
  • le développement et la coordination d’une offre linguistique d’apprentissage du français,
  • la facilitation de l’accès aux soins par un renforcement des capacités d’action de la permanence d’accès aux soins du centre hospitalier de Dax en particulier dans le domaine du soutien psychologique en faveur des réfugiés,
  • l’accompagnement dans l’accès au logement et l’expérimentation d’un appartement pédagogique pour un travail sur la gestion quotidienne,
  • l’organisation d’immersion en entreprises en particulier dans les domaines connaissant des difficultés de recrutement.

Ce contrat territorial d’intégration complète ainsi l’action conduite au plan national en particulier avec les contrats d’intégration républicaine proposés par l’office français de l’immigration et de l’intégration.

L’étranger primo-arrivant, détenteur d’un titre de séjour depuis moins de 5 ans et souhaitant s’installer durablement en France, s’engage dans un parcours personnalisé d’intégration républicaine renforcé. Ce parcours, débutant par la signature du contrat d’intégration républicaine, facilite l’appropriation par l’étranger primo-arrivant des valeurs et principes de la République, l’apprentissage de la langue française, l’intégration sociale et professionnelle et favorise l’accès à l’autonomie.

En 2018, 239 contrats d’intégration républicaine ont été conclus dans le département des Landes envers des ressortissants de 86 nationalités.