Communiqués de presse

Contenu

Signature de la convention entre Visov et la préfecture

 

Frédéric Veaux, préfet des Landes et Loïc Royer, délégué Sud-Ouest du président de l’association volontaires internationaux en soutien opérationnel virtuel ont signé, aujourd’hui, une convention relative à la participation des volontaires Internationaux en soutien opérationnel virtuel (Visov) à la gestion de crise dans le département.
La préfecture des Landes est la seconde préfecture de la Nouvelle-Aquitaine à signer une convention après la Charente-Maritime.

Par le biais de cette convention, Visov apportera à la préfecture un appui technique et méthodologique via des veilles ciblées et la vérification d’informations apparaissant sur les réseaux sociaux en cas d’évènement majeur de sécurité civile.
Leur mission s’articulera autour de quatre axes :

  • assurer une veille des réseaux sociaux en cas de crise majeure afin de démultiplier les canaux de remontée d’informations vers la cellule de crise de la préfecture,
  • établir une cartographie collaborative de ces remontées dont l’accès peut éventuellement être public,
  • relayer la diffusion d’informations concernant les comportements de prudence, les consignes de mise en sécurité ou toute information relative aux moyens d’atténuation de la crise mis à la disposition de la population,
  • relayer les appels à la solidarité et les initiatives locales.

A ce jour, l’association a signé avec 79 organismes et administrations dont le centre opérationnel de gestion de crise du ministère de l’Intérieur, le centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des affaires étrangères, la cellule ministérielle de veille opérationnelle et d’alerte du ministère de la transition écologique et solidaire, 4 zones de défense et de sécurité, 23 préfectures, 32 SDIS, 3 conseils départementaux et 3 communes.

A propos de Visov et des MSGU :
Pionnière dans l’utilisation des médias sociaux en situation d’urgence, Visov compte près de 150 citoyens volontaires : radioamateurs, médecins, sapeurs-pompiers, communicants, météorologues, gestionnaires de crise, membres d’associations agréées de sécurité civile, citoyens engagés. Elle est la première communauté virtuelle francophone de volontaires numériques en gestion d’urgence (sécurité civile). Elle promeut l’utilisation accrue des médias sociaux en gestion d’urgence, les MSGU.
Les MSGU consistent à utiliser les médias sociaux pour avoir une meilleure représentation d’une situation d’urgence, en récupérant les messages, photos et vidéos disponibles sur les profils publics (facebook, twitter, instagram, youtube...).
Disposer d’informations envoyées par les citoyens témoins ou victimes d’un événement, peut s’avérer très utile afin d’apprécier l’ampleur des dégâts et orienter les services de secours. Le ministère de l’Intérieur participe activement au développement de cette démarche.