Communiqués de presse

Contenu

Sécurité routière : 170 infractions constatées ce week-end

 

Depuis le début de l’année, 22 personnes sont décédées sur les routes du département, soit autant que pendant toute l’année 2016.

Hier encore, un jeune conducteur âgé de 22 ans qui conduisait sous l’emprise de stupéfiants et à une vitesse excessive a perdu le contrôle de son véhicule sur la RD 150 à Soustons. Son véhicule s’est déporté et a heurté de plein fouet celui arrivant en sens inverse, l’éjectant dans le fossé.

9 personnes ont ainsi été impliquées dans cet accident. Deux d’entre elles sont dans un état extrêmement grave. Une jeune fille, dans le deuxième véhicule, dont le conducteur et les passagers respectaient le code de la route (vitesse et ceinture) risque de conserver de graves séquelles à vie de cet accident dans lequel elle n’est pour rien.

Aussi, à l’approche d’un week-end de chassé-croisé, le préfet appelle chacun à la plus grande vigilance et à faire preuve de prudence sur les axes routiers. Le non-respect du code de la route peut avoir des conséquences irréversibles. Les forces de l’ordre seront mobilisées afin d’assurer la sécurité de chacun.

Ce week-end, la police et la gendarmerie ont encore constaté de nombreuses infractions graves. Elles ont donné lieu à 75 immobilisations de véhicules, 39 rétentions et 11 suspensions du permis de conduire. Sur les 11 suspensions du permis de conduire aux alentours de Mont-de-Marsan, 10 concernaient des conduites sous l’emprise d’un état alcoolique dont 9 étaient des jeunes titulaires de permis probatoires.

Le bilan des contrôles menés lors du week-end prolongé du 22 au 23 juillet 2017, 170 infractions relevées dont :

  • 16 dépassements de la vitesse autorisée,
  • 20 conduites sous l’emprise d’un état alcoolique,
  • 1 conduite sous l’emprise de stupéfiants,
  • 4 conduites sans permis ou en violation de restriction au droit de conduire,
  • 1 infraction pour usage d’un téléphone en conduisant,
  • 2 refus d’obtempérer.

Parmi les faits constatés :

  • Lors des fêtes de la Madeleine, ce sont 44 conduites sous l’emprise d’un état alcoolique qui ont été relevées par la gendarmerie dont un automobiliste avec un taux de 0,96 mg/l d’air expiré.
  • Un automobiliste a également été contrôlé par la Police Nationale avec un taux d’alcoolémie de 1,10 mg/l d’air expiré. Son permis lui a été retiré.