Actualités

Météo-France a rétrogradé la vigilance orange "pluie inondation" en vigilance jaune à compter de ce matin 10 heures. Pour le tronçon Adour moyen (en particulier la ville de Dax), il n’est pas exclu un passage en vigilance orange lundi.

Contenu

Pollution atmosphérique : procédure d’ALERTE

 

Au regard des informations transmises par ATMO Nouvelle-Aquitaine concernant la pollution atmosphérique aux particules en suspension (PM10), le préfet a décidé le 22 février 2019 de déclencher le second niveau du dispositif de gestion des épisodes de pollution : la procédure d’alerte. Cette procédure est active sur l’ensemble du département des Landes jusqu’à nouvel ordre.

 

Le préfet diffuse ainsi des recommandations sanitaires pour l’ensemble de la population et des recommandations de réduction des émissions par secteur d’activité. Ces recommandations sont disponibles dans leur intégralité sur le site : www.atmo-nouvelleaquitaine.org.

Recommandations sanitaires
Pour les populations vulnérables (femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardio-vasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques) et sensibles (personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution, personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux), le préfet recommande d’éviter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe, d’éviter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur et de reporter les activités qui demandent le plus d’effort.

En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations), il convient de prendre conseil auprès de son pharmacien ou de consulter son médecin pour savoir si son traitement médical doit être adapté le cas échéant et de privilégier des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort.

Pour la population générale, il est recommandé de
limiter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air celles à l’intérieur peuvent être maintenues.
En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations), de prendre conseil auprès de son pharmacien ou de consulter son médecin.

Des informations complémentaires sont disponibleshttps://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/air-exterieur/qualite-de-l-air-exterieur-10984/article/recommandations-en-cas-d-episode-de-pollution-aux-particules et sur https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/qualite-de-lair-et-pollution-atmospherique