Actualités

Contenu

Opération de démoustication sur les communes de Saint-Paul-lès-Dax et de Dax les mercredi 25 et jeudi 26 octobre 2017

 

Une personne résidant dans l’arrondissement de Dax, a été contaminée par la dengue lors d’un séjour outre-mer. Une enquête a alors été réalisée par l’entreprise Altopictus pour le compte du Département, sur les lieux fréquentés par la personne contaminée. Celle-ci a permis d’établir la présence du moustique tigre potentiellement vecteur de la dengue sur 5 secteurs localisés des communes de Saint-Paul-lès-Dax et de Dax.

La cellule départementale de gestion du moustique tigre, réunissant les différents acteurs concernés* a donc décidé de procéder à une opération de démoustication de minuit à 5h du matin :

  • le mercredi 25 octobre, sur 3 secteurs de la commune de Saint-Paul-lès-Dax : route de la Bernadère, rue du 14 juillet et chemin de Pouymartet,
  • le jeudi 26 octobre, sur 2 secteurs des communes de Saint-Paul-lès-Dax et de Dax : avenue de la résistance à Saint-Paul-lès-Dax et le centre hospitalier à Dax. Dans chaque cas, le secteur identifié et les rues adjacentes feront l’objet du traitement.

L’objectif est d’éliminer les moustiques tigres présents dans les lieux fréquentés par le cas de dengue, afin d’éviter tout risque de propagation du virus dans l’hypothèse où ils auraient été contaminés en piquant cette personne.

Cette opération de démoustication est inscrite dans les recommandations du plan national anti-dissémination du chikungunya, de la dengue et du Zika. Un traitement insecticide sera effectué par l’entreprise Altopictus mandatée par le Département dans les 5 secteurs définis.

L’équipe d’Altopictus procédera à une pulvérisation spatiale d’insecticide par nébulisation depuis un véhicule de type pick-up, ainsi qu’à des traitements plus ciblés effectués à pied au moyen d’appareils portatifs. La deltaméthrine utilisée lors de ces traitements est pulvérisée à 1 gramme par hectare, ce qui représente un dosage très faible. Le produit utilisé pour les pulvérisations contre les moustiques est à base de Pyrèthre, de même nature que les produits vendus dans le commerce sous forme d’aérosol, de diffuseur ou de serpentin à brûler.

Il est également distribué aux habitants qui résident dans les secteurs concernés par les opérations de traitement une information papier (ci-jointe) sur les recommandations à suivre lors du traitement.

De façon générale, c’est à chaque citoyen de participer à la lutte contre le moustique tigre en adoptant des gestes que l’on retrouve sur le site internet de l’Agence Régionale de santé : https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/moustique-tigre-aedes-albopictus-et-lutte-anti-vectorielle

Téléchargez les prospectus d’informations