Contenu

L’accidentalité routière liée au travail

 
  • Première cause de mortalité au travail.
  • 483 personnes tuées et 4 520 ont dû être hospitalisées à la suite d’un accident lié au travail. Ces accidents ont lieu lors d’un trajet domicile-travail ou lors d’un trajet professionnel (c’est-à-dire en mission).
  • 359 personnes (soit 10% de la mortalité routière de l’année) sont décédées lors d’un trajet domicile / travail, et 3 452 personnes ont dû être hospitalisées.
  • 124 personnes ont été tuées lors d’un trajet professionnel (soit 4% de la mortalité routière) et 1 068 personnes ont dû être hospitalisées.
  • Au total, 21 382 accidents corporels (4 accidents sur 10) ont impliqué au moins un usager effectuant un trajet domicile-travail ou un trajet professionnel.
  • Les accidents sur un trajet domicile-travail se concentrent principalement le matin, à la pause du déjeuner et en fin d’après-midi. Les personnes décédées dans ces accidents le sont principalement dans des véhicules de tourisme (56%), ainsi que sur des deux-roues motorisés (33%).
  • Les hommes sont surreprésentés dans les accidents liés au travail : 77% dans un trajet domicile-travail et 87% lors d’un trajet professionnel.
  • L’indice de fréquence d’accidentalité (qui rapporte le nombre de victimes à l’effectif de la population étudiée) est plus élevé chez les conducteurs dans leur déplacement professionnel. Pour les trajets domicile / travail, les hommes « cadres moyens et employés » et les femmes « ouvrières » ont un indice de fréquence plus élevé que pour les autres catégories professionnelles.

Au-delà des drames humains, les accidents routiers liés au travail ont aussi un coût pour les entreprises et la société. En 2014, les entreprises ont enregistré 5 855 070 journées perdues.