Communiqués de presse

Contenu

Déraillement du train de marchandises à Bégaar : les opérations sur le site continuent

 

A la suite du déraillement du train de marchandises transportant des matières toxiques qui s’est produit vendredi 22 mars à Bégaar sur une voie qui n’est pas ouverte au trafic passagers, 2 wagons de soude se sont couchés et 1 wagon d’ammoniaque est sorti des rails.

Ce week-end, le dépotage des 2 wagons de soude ainsi que l’enlèvement de ces wagons vides ont été réalisés sans difficulté. Il reste à procéder à l’enlèvement du wagon d’ammoniaque sorti des rails.

 

Après des aménagements effectués ce week-end et des vérifications de sécurité, par la traction d’une locomotive, il doit être remis sur la voie qui a été consolidée. Deux dispositifs permettent de sécuriser cette opération et d’éviter que le wagon ne se couche :

  • maintien par une grue de 220 tonnes,
  • réalisation d’un talus de soutien de plus de 15 m³.

Par mesure de précaution, un périmètre de sécurité de 500 m sera mis en place autour du site. Dans ce périmètre, 4 maisons seront évacuées. Une zone de confinement est également prévue. En fonction des conditions météorologiques, il s’agirait des habitations aux lieux-dits Le Berié et Le Clermont à Bégaar. Elle pourra être adaptée si elles venaient à changer.

Aussi, la RD 380 sera fermée à la circulation entre le croisement avec la RD 425 et la sortie de la RD 824 de 9h à 13h.

Pour des raisons de sécurité, même sans menace particulière, il est demandé de ne pas se rendre à proximité des lieux et de suivre les recommandations des services de secours et de gendarmerie.

L’ensemble de cette opération se déroulera avec l’appui des sapeurs-pompiers du SDIS des Landes et de la gendarmerie.