Communiqués de presse

Contenu

Coronavirus : l’Etat maintient la prise en charge des victimes de violences sexistes et sexuelles ou conjugales

 

Dans la période actuelle de confinement, due à la gestion du COVID-19, l’Etat reste très vigilant concernant la prise en charge des victimes de violences sexistes et sexuelles ou conjugales. En effet, celles-ci peuvent être exacerbées quand les victimes, principalement les femmes et leurs enfants, restent enfermées avec l’auteur des violences.

Dans les Landes, toutes les structures auxquelles les femmes peuvent s’adresser en temps ordinaire, restent disponibles pour une écoute, un suivi, un accompagnement ou une demande d’hébergement même si elles fonctionnent principalement en télétravail.

Ainsi, le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles des Landes (CIDFF), l’Association Départementale d’Aide aux Victimes et de Médiation (ADAVEM), les centres d’hébergement et de réinsertion sociale LISA-PRADO et Maison du Logement, continuent d’assurer leur mission en matière d’accompagnement et de prise en charge des victimes.

Ces structures peuvent donc recevoir les appels des femmes victimes de violences mais aussi les appels des voisins, des amis, qui ont un rôle extrêmement important dans le signalement de faits qui leur paraissent inquiétants dans cette période d’urgence sanitaire et de confinement.

Le 3919, numéro anonyme et gratuit d’écoute national, destiné aux femmes victimes de violences et à leur entourage ainsi qu’aux professionnels, s’est organisé et est joignable du lundi au samedi de 9h à 19h. Ce n’est toutefois pas un numéro d’urgence, en cas d’urgence, il convient alors de composer le 17.

Dans la mesure du possible, les victimes et témoins peuvent aussi échanger avec des policiers ou des gendarmes formés aux violences sexistes et sexuelles sur la plateforme arretonslesviolences.gouv.fr, mise en place par le gouvernement et active 24h/24h et 7j/7j. Les conversations sont sécurisées et effaçables depuis l’ordinateur.

Coordonnées des structures :

  • CIDFF – référent violences : 05 58 46 41 43
  • ADAVEM : 05 58 06 02 02
  • CHRS LISA PRADO Mont-de-Marsan : 115 ou 05 58 45 94 14
  • Maison du Logement Dax : 05 58 58 97 58 ou 06 28 48 35 91