Actualités

Météo-France a rétrogradé la vigilance orange "pluie inondation" en vigilance jaune à compter de ce matin 10 heures. Pour le tronçon Adour moyen (en particulier la ville de Dax), il n’est pas exclu un passage en vigilance orange lundi.

Contenu

Anticipation du risque de pollution suite au naufrage du navire Grande America

 

Le navire Grande America, armement italien Grimaldi Lines et pavillon italien, en provenance de Hambourg et à destination de Casablanca a fait naufrage dans le golfe de Gascogne le 12 mars 2019, en milieu de journée, à la suite d’un incendie déclaré le 10 mars. Ce navire a coulé à environ 180 miles (320 kms) à l’ouest de la Charente-Maritime.

La préfecture maritime dirige les opérations en mer et assure une veille active de la situation depuis le début de l’évènement en articulation permanente avec la zone sud-ouest qui informe les préfectures du littoral.

Les reconnaissances aériennes ont permis d’identifier une nappe d’hydrocarbures d’une dizaine de kilomètres de long pour environ 1 kilomètre de large, formée à hauteur de l’épave du navire. Les opérations de dépollution en mer et de suivi de l’évolution de la nappe restent coordonnées par le préfet maritime. D’après ces analyses, les côtes de la Charente-Maritime et de la Gironde pourraient être touchées par l’arrivée de la nappe dans un délai de 3 à 4 jours.

Les côtes landaises ne sont pas immédiatement menacées. A ce stade, la préfecture des Landes a mobilisé ses ressources et a placé les services concernés en posture de vigilance.

Compte tenu des mauvaises conditions météorologiques en mer et de l’aléa des modèles de projection des dérives, la préfecture des Landes se tient prête à faire face à des pollutions marines à terre. Le suivi de la situation est permanent en lien avec la préfecture de zone sud-ouest à Bordeaux reliée à la préfecture maritime.

A noter : Le 16 octobre 2018, à Moliet-et-Mâa, dans le cadre des exercices liés au plan POLMAR, une formation des agents et élus des communes a été conduite par les services de l’Etat sur le déploiement des moyens de protection physique du littoral.